Roule sale au thon

Publié le par MAGOU

Roule sale au thon

Coucou pour ce soir j'ai réalisé un roulé salé pour nos sympatoche apéro entre amis ou tout simplement pour Noël ça pète sympa aussi dans l'assiette en apéritif ou en entrée

Ingrédients :

Pour le roulé :
- 4 oeufs
- 100 g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 80 g de beurre fondu
- 75 g d'emmental râpé
- 75 g de parmesan
- 4 cuil. à soupe de vin blanc

Pour la garniture au thon :
- 1 boîte de 130 g de thon naturel
- 125 g de mascarpone
- 4 cuil. à soupe de jus de citron
- 4 cuil. à soupe de crème fraîche liquide (facultatif)
- ciboulette
- persil
- tomate coupe en morceaux




Préparation :

Pour le roulé :

Préchauffer le four à 160°C (th. 5 - 6).
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Dans un saladier, mélanger les jaunes d'oeufs avec l'emmental râpé, le parmesan, le beurre fondu et le vin blanc.
Dans un autre saladier, battre les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel.
Incorporer 1/3 des blancs au mélange précédent en mélangeant vivement pour bien détendre la pâte puis ajouter le reste des blancs et mélanger délicatement à l'aide d'une maryse.
Ajouter la farine et la levure tamisée et mélanger délicatement.
Pour la cuisson, vous pouvez utiliser le moule en silicone Flexipat Demarle
Verser et étaler la pâte dans le Flexipat .
Mettre au four environ 10 mn.

Pour la garniture au thon :

Égoutter le thon.
Dans un petit saladier, mélanger le thon, le mascarpone, le jus de citron, le persil et la ciboulette ciselés et les tomates concasse. Ajouter la crème fraîche seulement si votre préparation est un peu trop ferme.

Lorsque le roulé est cuit, le démouler sur un torchon propre et le rouler délicatement aussitôt. Laisser reposer jusqu'à ce que le roulé soit pratiquement froid puis le dérouler et bien répartir toute la garniture. Rouler le biscuit à nouveau et laisser reposer au réfrigérateur.


À vous les filles maintenant de réaliser cette recette et dites-moi tout


Publié dans moule flexipat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article